QI
MORESCAROLE
Animation de rue - Démonstration de danses médiévales - Animation de bals médiévaux - Stages de danses médiévales - Spectacles
Retrouvez nous sur Facebook


 

Morescarole - Spectacles

  • Le jeu de Robin et Marion
  • L'enfance de Lancelot
  • Momeries carnavalesques
  • La grande Danse Macabre
  • La Danse aux Aveugles
  • Le Bal du Comte de Bar

Le jeu de Robin et de Marion est écrit par Adam de la Halle au XIIIme siècle. Ce texte est inspiré des pastourelles, genre poétique très prisé à l’époque, mettant en scène des chevaliers courtisant des bergères.
La première partie de la pièce raconte les mésaventures de Marion avec Le Chevalier. Robin, fiancé de Marion, mais personnage couard et vantard, met peu d’entrain à sauver son amie, qui se débrouille très bien sans lui.
Dans la deuxième partie de la pièce les bergers jouent à divers jeux de carnaval avant de faire la fête pour le mariage de Robin et de Marion.

La pièce est en vers, traduite en français “médiéval” accessible à tous. Des chants et des danses agrémentent le texte.
La musique, la mise en scène, les décors, les accessoires et les costumes ont étés réalisés d’après le Manuscrit 166 (Rés. Ms 14) de la Bibliothèque Méjanes à Aix-en-Provence.

Personnes présentes sur scène : 8 à 10 personnes.
Durée du spectacle 40 à 50 minutes.

Possibilité d’une conférence de présentation de 10 à 20 minutes. La conférence peut se terminer sur un débat à la fin du spectacle.

Conférence spectacle : Le jeu de Robin et Marion suivi des Momeries carnavalesques précédés de conférences sur le carnaval médiéval
Durée totale : 2 heures

L'enfance de Lancelot est un spectacle inspiré du Lancelot en prose.

 

Le spectacle est une suite de danses et de saynètes inspirées de diverses pièces du Moyen-Age.
Après une présentation dansée des personnages ; animaux, hommes sauvages, bouffons, mégères, chevaux-jupons, etc... , une saynète met en scène quatre mégères désireuses de passer un bon moment à la taverne, le diable en personne et ses démons n’arriveront pas à leur faire payer leur écot... Dans la moresque, le bouffon-travesti est courtisé par de nombreux prétendants.
La scéne suivante est une parodie des danses de cour de la fin du Moyen-Age.
La fin du Carnaval voit arriver Dame Carême qui livre combat à Sire Carnaval.

La pièce est dansée et mimée.
Interprétation : Douze à seize danseurs et deux musiciens.
La musique, la mise en scène, les décors, les accessoires et les costumes ont étés réalisés d’après diverses sources médiévales (textes, iconographie etc... )

Personnes présentes sur scène : 14 à 18 personnes.
Durée du spectacle 30 minutes.

Possibilité d’une conférence de présentation de 10 à 20 minutes. La conférence peut se terminer sur un débat à la fin du spectacle.

Conférence spectacle : Le jeu de Robin et Marion suivi des Momeries carnavalesques précédés de conférences sur le carnaval médiéval - Durée totale : 2 heures

La Danse Macabre est un thème qui est apparu au XVé siècle, époque à laquellela guerre et la peste ont été particulièrement meurtrières.

Au début de la pièce, Maleguerre, Malefain, Malepeste et Malemort, font danser les vivants en route vers leur destinée. Chaque personnage, qui représente une partie de la société ; duchesse, usurier, petit enfant, sorcière... sont appelés par un squelette représentant leur miroir dans l'au-delà. Les danses de l'enfer et du paradis accueillent les nouveaux arrivés. La danse finale est aux flambeaux.

La musique, les décors, les textes et les costumes sont réalisés d'après les danses macabres et diverses oeuvres du XVé siècle.

Personnes présentes sur scène : 10 à 15 personnes.
Durée du spectacle 30 à 40 minutes.

Possibilité d’une conférence de présentation de 10 à 20 minutes. La conférence peut se terminer sur un débat à la fin du spectacle.

Conférence spectacle : Le bal du Comte de Bar suivi de la Grande Danse Macabre précédés de conférences sur la danse et la mort au Moyen-age.
Durée totale : 2 heures

La Danse aux Aveugles est un poéme moral écrit par Pierre Michault en 1465.

Le spectacle suit le texte du XVé siècle. L'auteur, accompagné de sa conscience visite trois salles, dans lesquelles les allégories de l'Amour, la Fortune et la Mort font danser les humains chacun par accordance.

Les danseurs sortent d'un livre-décor, copie des manuscrits originaux. Les textes issus de l'ouvrage original, sont retravaillés en français "médiéval" accessible à tous. Trois échassiers représentent Amour, Fortune et Mort. Les danseurs représentent le genre humain. Dans ce spectacle, moralité et fatalisme reflétent la philosophie des hommes de la fin du moyen-age.

La musique, les décors, les textes et les costumes sont réalisés d'après les manuscrits de la Danse aux Aveugles et d'après diverses oeuvres du XVé siècle.

Personnes présentes sur scène : 10 à 15 personnes.
Durée du spectacle 30 minutes.

Possibilité d’une conférence de présentation de 10 à 20 minutes. La conférence peut se terminer sur un débat à la fin du spectacle.

 

Le Bal du Comte de Bar est inspiré d'un tableau du XVe siècle conservé dans l'église du Bar-sur-Loup. D’aprés la légende, un bal fut offert au château du Bar en 1437. Cette fête, organisée en période de carême, vit la mort de plusieurs danseurs. Le tableau explique la raison de ces morts subites.

Musiciens et nobles personnages se rendent au bal du Comte de Bar. Le bal commence par une basse danse et se poursuit par un tourdion. La Mort transperce de ses flèches tous les danseurs du bal. Des démons sortent de l'enfer et s'emparent des âmes des danseurs représentées par de petites figurines. Les démons demandent à Saint Michel de peser les âmes.
Les danseurs aux âmes trop noires (ils ont dansé pendant le carême) sont précipités en Enfer où ils sont condamnés à danser, dans les flammes, pour l'éternité.

La pièce est dansée et mimée.
Interprétation : Dix à seize danseurs et deux musiciens.
La musique, la mise en scène, les décors, les accessoires et les costumes ont étés réalisés d’après le tableau du Bar-sur-Loup et diverses sources médiévales (textes, iconographie etc... )

Personnes présentes sur scène : 12 à 18 personnes.
Durée du spectacle 30 minutes.

Possibilité d’une conférence de présentation de 10 à 20 minutes. La conférence peut se terminer sur un débat à la fin du spectacle.

Conférence spectacle : Le bal du Comte de Bar suivi de la Grande Danse Macabre précédés de conférences sur la danse et la mort au Moyen-age. Durée totale : 2 heures